L’entreprise individuelle ne signifie pas aucun salarié

On pourrait croire que l’entreprise individuelle inclut un dirigeant, c’est-à-dire l’entrepreneur individuel, et aucun autre salarié. Pourtant, si cela reste le cas dans la majorité de ce type d’entreprise, il est tout à fait possible d’avoir des salariés lorsque l’on a choisi le statut d’entreprise individuelle. Cette notion doit être bien comprise pour ne pas vous empêcher de vous mettre sous le statut d’entreprise individuelle dans le cas où vous avez prévu d’embaucher un salarié. Par exemple, lorsque l’on est artisan, avoir un salarié est parfois indispensable.

Un seul dirigeant

Le statut d’entrepreneur individuel ne permet pas de s’associer avec quelqu’un d’autre pour fonder son entreprise. Pour cela, il faudra forcément passer à un autre statut comme une SA. L’entreprise individuelle fait que l’entrepreneur et l’entreprise sont la même personne en terme de responsabilité. Plus précisément, vu que la personnalité morale n’existe pas, c’est l’entrepreneur et sa personnalité physique qui a toutes les responsabilités et qui devra notamment faire face aux éventuelles dettes et charges.

La possibilité d’avoir des salariés

Du fait de son nom, l’entreprise individuelle peut parfois faire croire qu’il est impossible d’avoir des salariés sous ce statut. Ce n’est pas, vrai rien n’empêche d’employer des salariés lorsque l’on est entrepreneur individuel.

Le terme individuel fait référence au fait que l’entrepreneur est l’unique responsable de l’entreprise. On peut donc avoir des salariés lorsque l’on est gérant d’une entreprise individuelle. Bien sûr, il faut avoir conscience que cela entraîne des charges salariales pour lesquelles l’entrepreneur devient l’unique responsable. En cas de difficultés financières, ce statut ne protège donc pas l’entrepreneur, notamment face à ses devoirs envers ses éventuels salariés.

La domiciliation, une exigence pour une entreprise individuelle

Comme les autres types d’entreprise, il est impératif qu’une entreprise individuelle dispose d’un siège social. Selon les dispositions légales mises en place à cet effet, il apparait la possibilité pour l’entrepreneur individuel de faire sa domiciliation dans un centre d’affaires, dans un local d’habitation ou en contactant simplement une agence de domiciliation.

En choisissant de domicilier votre entreprise individuelle dans un centre d’affaires, vous pouvez bénéficier d’une large gamme de prestations. En général, des bureaux équipés sont proposés à la location ainsi qu’un service de réception de courriers, de téléphone ou de fax. En outre, les centres d’affaires représentent des opportunités en termes de visibilité et d’accroissement.

Pour domicilier une entreprise individuelle, le local d’habitation est une option. L’idée est que le créateur de l’entreprise choisisse son local personnel d’habitation comme adresse de domiciliation. Toutefois, il doit veiller à ce que le règlement de copropriété ou le bail ne s’y oppose pas.

Une autre possibilité est la domiciliation entreprise paris en passant par une agence de domiciliation. Mais il est nécessaire que l’entrepreneur individuel s’assure au préalable que l’agence choisie est bien immatriculée au RCS et bénéficie d’un agrément accordé par le préfet de police de son département.