Les inconvénients de l’entreprise individuelle

Le statut d’entrepreneur est avantageux au niveau de sa simplicité de création et de gestion que nous avons évoquée dans un article sur les avantages. Cependant, paradoxalement ces avantages peuvent également être des inconvénients.

L’entrepreneur, seul responsable

L’entreprise individuelle est le seul statut au sein duquel l’entreprise n’est pas considérée comme une société, c’est-à-dire qu’elle ne possède pas de personnalité morale. Elle n’a donc aucun droit ni devoir spécifique. Toutes les responsabilités incombent à l’entrepreneur via sa personnalité juridique physique. Si cela peut avoir des avantages, on dénombre également des inconvénients. Par exemple, impossible de constituer un capital social pour l’entreprise puisque cette notion n’existe pas avec ce statut. En cas de dettes, l’entrepreneur est donc le seul responsable juridiquement, ce qui va directement toucher son patrimoine personnel. A moins de choisir l’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée) qui permet de différencier le patrimoine affecté à l’entreprise du patrimoine personnel. Sinon, il est possible de faire une déclaration d’insaisissabilité.

Impôt sur le revenu

Une entreprise individuelle est imposée sur le revenu de l’entrepreneur. L’avantage c’est que le calcul est simple puisqu’il est basé sur le bénéfice réel ou sur le chiffre d’affaires, selon le régime choisi.

Malgré tout, ce système limite les capacités d’autofinancement de l’entreprise. De nombreux avantages accessibles avec d’autres types d’entreprises ne sont donc pas disponibles sous ce statut. Néanmoins, en optant pour l’EIRL il est possible de choisir l’option impôt sur la société.