Comment ne pas avoir peur de faire des présentations en entreprise

Si vous êtes comme moi, il vous est probablement arrivé d’être au milieu d’une présentation qui a soudainement mal tourné. Peut-être que le projecteur n’a pas fonctionné ou que votre connexion Internet a été interrompue. Vous avez peut-être oublié ce que vous deviez dire ensuite ou vous êtes devenu nerveux et avez accidentellement fait une blague au mauvais moment. Dans tous les cas, une présentation peut être stressante ! Mais avec une bonne préparation et une bonne organisation, ces problèmes ne doivent pas nécessairement ruiner votre présentation et avoir un impact sur votre évaluation de performance. Voici quelques conseils pour faire des présentations au travail :

Avant la présentation

  • Sachez ce que vous voulez dire.
  • Connaissez votre public.
  • Connaître son équipement et son environnement.
  • Connaître votre matériel (ce que vous allez couvrir).
  • Connaître votre sujet (le ou les points que vous voulez aborder).

Le plus important est de se donner suffisamment de temps et d’espace pour se préparer afin que, le jour venu, il n’y ait pas de surprises ou d’obstacles inattendus à surmonter – en supposant que tout se passe bien !

Qui est votre public

La première chose que vous devez faire est de comprendre votre public. Vous devez savoir qui ils sont, ce qu’ils veulent, et pourquoi vous parlez en premier lieu.

Que veulent-ils entendre ? Que veulent-ils savoir ? Que veulent-ils voir ? Que veulent-ils vivre ? Et enfin, que voulez-vous qu’ils sachent sur vous-même après avoir vu cette présentation ?

Que voulez-vous dire ?

Une présentation est un discours court et formel que vous prononcez devant un public. Il peut s’agir d’un discours de trois minutes ou d’une conférence d’une heure. Dans la plupart des cas, l’objectif d’une présentation est d’informer votre public sur quelque chose et de l’enthousiasmer pour cette chose.

La première chose à faire avant de faire une présentation est de vous assurer que vous connaissez le sujet de votre discours. Ensuite, entraînez-vous à le présenter encore et encore jusqu’à ce qu’il vous semble naturel et facile à donner. Si possible, filmez-vous afin que d’autres personnes puissent vous aider à identifier les points à améliorer (comme parler trop vite ou faire une pause trop longue).

Ensuite : la préparation ! Une fois que vous avez tout mis en place – des diapositives ou autres supports visuels aux notes écrites – vous devez avoir une sorte de plan pour savoir comment les choses vont se dérouler le jour de votre conférence (cela doit inclure des détails comme le timing et les pauses). De cette façon, si des problèmes inattendus surviennent pendant la présentation (par exemple, des difficultés techniques), tout le monde sait quelles sont les étapes à suivre pour ne pas perdre de précieuses minutes à essayer de comprendre ce qui a mal tourné !

Comment voulez-vous le dire ?

La clé pour être un bon présentateur est la préparation. Vous devez savoir de quoi vous parlez et comment le présenter au mieux. Plus vous passerez de temps à préparer votre exposé, mieux vous vous porterez.

Un autre bon moyen de s’assurer que votre présentation se déroule bien est de la répéter à l’avance. Asseyez-vous avec des amis ou des membres de votre famille, ou utilisez un outil en ligne comme Google Docs si nécessaire (n’oubliez pas que certains paramètres de confidentialité doivent être réglés avant de l’utiliser). Entraînez-vous à voix haute jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise avec ce que vous dites, puis entraînez-vous en silence pour que tout se passe bien sur scène au moment le plus important !

Un dernier conseil : n’ayez pas peur de poser des questions lorsqu’elles se présentent pendant les répétitions. Vous n’apprendrez jamais rien si personne ne vous fait remarquer ce qui ne va pas dans ce que vous êtes en train de faire !

Le jour de la présentation

Le jour de la présentation, vous devez arriver tôt et vous habiller de manière appropriée. Vous devez porter des vêtements confortables et adaptés à l’environnement. Vous devez également vous assurer que vos vêtements sont propres, soignés et en bon état. Certaines personnes peuvent porter des jeans ou d’autres vêtements décontractés les jours où elles n’ont pas de réunion avec des clients, mais cela n’est pas approprié pour les présentations dans un cadre professionnel.

L’élément le plus important de cette liste est d’être préparé. Familiarisez-vous avec votre matériel de présentation avant d’arriver dans la salle de réunion, afin d’éviter de devoir chercher à la dernière minute des éléments tels que des tableaux ou des graphiques qui auraient été oubliés à la maison par erreur !

Habillez-vous convenablement

En vous habillant de manière appropriée pour l’occasion, vous vous sentirez plus sûr de vous et moins nerveux. Cela donne également un ton professionnel qui peut empêcher votre public d’être distrait par vos vêtements.

  • Habillez-vous pour l’occasion : Si vous donnez une présentation informelle au travail, assurez-vous que votre tenue est adaptée au lieu de travail ; ne portez pas quelque chose de trop formel ou de trop voyant (comme un costume avec des talons). Si vous faites une présentation importante devant des clients, veillez à vous habiller de manière professionnelle pour avoir l’air de quelqu’un qui sait de quoi il parle – pas de tongs !
  • Habillez-vous en fonction de l’auditoire : Soyez conscient des différences culturelles lorsque vous choisissez vos vêtements. Par exemple, si la plupart des employés de votre entreprise portent des jeans et des t-shirts pour travailler le week-end, mais que d’autres portent des costumes en semaine, il vaut mieux ne surprendre personne en s’habillant de manière décontractée le vendredi après-midi ! De même, si tout le monde porte des shorts au bureau mais que personne ne s’habille comme lors des présentations, ce n’est peut-être pas une bonne idée non plus…
  • Habillez-vous en conséquence : Vous devez toujours vous habiller en fonction des conditions météorologiques ; s’il fait chaud dehors, choisissez des vêtements plus légers que d’habitude au lieu de porter des jeans quand tout le monde porte des shorts (ou vice versa). Pensez également au temps que vous devrez passer à voyager entre les lieux de réunion avant de décider des articles à emporter, car tous les endroits ne disposent pas de machines à laver disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, comme c’est le cas chez vous…

Arrivez tôt pour installer le matériel et vous détendre un peu

Il y a plusieurs raisons d’arriver tôt pour installer l’équipement. Premièrement, cela vous donne le temps de vous détendre et de vous mettre à l’aise avant de monter sur scène. Deuxièmement, cela vous donne plus de temps pour répéter votre discours et vous assurer que tout est parfait. Troisièmement, s’il y a des problèmes techniques, ils seront plus faciles à résoudre lorsque le public n’est pas encore dans la salle ! Enfin, le fait d’arriver tôt vous donne l’occasion de rencontrer certains membres de votre public avant qu’ils n’entrent dans la salle, de sorte que lorsqu’ils franchiront ces portes plus tard dans la journée (ou même dans plusieurs mois), ils reconnaîtront la personne qui leur parle lors de leurs réunions !

La présentation en elle-même

Il existe quelques moyens de vous aider à avoir moins peur de faire des présentations sur le lieu de travail.

  • Assurez-vous d’être bien préparé. Rassemblez tous vos documents, sachez ce qui va se passer et prévoyez un ordre des événements pour éviter que les choses ne dérapent trop (cela arrive).
  • 2. Ayez confiance en vos connaissances sur le sujet traité et soyez capable de communiquer cette confiance aux personnes qui vous entourent (y compris votre patron). Il leur sera plus facile d’écouter lorsque des problèmes surviendront au cours du processus de présentation, car ils sauront que même si quelque chose ne va pas pendant le temps de livraison, il y aura toujours des informations disponibles à partir d’autres sources en dehors de ce cas/événement – ce qui m’amène au point suivant…

Entraînez-vous à l’avance à votre présentation

Si vous avez le temps, répétez votre présentation devant un miroir : regardez ce que vous faites, écoutez le son de votre voix et prêtez attention à toute nervosité qui pourrait se manifester pendant que vous parlez. Cela peut vous aider à prendre confiance en vous et à trouver des moyens d’adoucir les choses lorsqu’elles tournent mal.

Ensuite, essayez de vous exercer devant un ami ou un membre de votre famille. Ils peuvent vous donner un avis honnête sur ce qui fonctionne bien (et ce qui ne fonctionne pas). Si possible, rencontrez-les à plusieurs reprises afin qu’il n’y ait pas trop d’intervalle entre les sessions. Ainsi, vous aurez l’impression d’être plus naturel lorsque viendra le moment de la présentation proprement dite dans l’environnement professionnel !

Enfin, pensez à vous entraîner devant des collègues (ou même devant ceux qui seront présents lors de la présentation). Cela revient à utiliser le feedback d’amis ou de membres de la famille ; toutefois, si cela n’est pas possible, regarder des vidéos en ligne est une excellente alternative !

Commencez par une excellente ouverture, suivie d’un contenu de qualité

Si vous devez faire une présentation sur le lieu de travail, il est important de connaître votre sujet et d’être passionné par celui-ci. Cela peut apporter de l’énergie à votre public et le rendre enthousiaste à l’idée d’apprendre ce que vous avez à dire, ce qui le rendra plus enclin à vous écouter et à apprendre de vous. En outre, s’ils se souviennent de détails spécifiques de votre présentation (comme votre enthousiasme ou vos connaissances), lorsqu’ils verront ces informations dans un examen ou dans toute autre situation où des informations pertinentes sont nécessaires pour réussir (comme une demande d’emploi), ils penseront que vous avez été utile en fournissant ces données ! Avoir de la passion pour ce que nous faisons nous aide à mieux faire notre travail, car nous voulons que nos clients/employeurs/patrons, etc. soient satisfaits de nous.

La première chose à faire est de parler clairement. Votre public n’a pas besoin d’entendre chaque mot, mais il doit être en mesure de comprendre ce que vous dites.

Ne lisez pas les diapositives, mais faites-y référence. Utilisez les diapositives comme des aides visuelles, et non comme le manuscrit de votre présentation. Ne parlez pas par-dessus les diapositives, ne les lisez pas si rapidement que personne ne peut suivre, ou ne les lisez pas si lentement que les gens décrochent et commencent à consulter leur téléphone (c’est ce que j’ai fait à mon premier emploi !).

Soyez prêt à faire face à des difficultés

Les difficultés techniques font partie de la vie. Mais il y a certaines choses que vous pouvez faire pour minimiser le risque qu’elles ruinent votre présentation :

  • Assurez-vous que tout l’équipement nécessaire fonctionne avant le jour de votre présentation. Si vous utilisez un projecteur, assurez-vous qu’il est branché et qu’il fonctionne correctement. Vérifiez également que toutes vos diapositives sont projetées correctement (si elles ne sont pas projetées correctement, elles seront difficiles à voir). Si vous utilisez un microphone, testez-le à l’avance afin de savoir exactement ce qu’il donne lorsqu’il est utilisé devant un public – et s’il y a un retour ou des parasites sur la ligne. Enfin, si vous devez apporter un ordinateur portable pour une raison quelconque (par exemple, parce que votre entreprise a des exigences logicielles spécifiques), assurez-vous que cet appareil fonctionne également correctement !

Faire une présentation peut être une expérience stressante. Il est important de se rappeler que la préparation est essentielle et qu’elle facilitera le déroulement de votre présentation. En suivant ces conseils, vous serez en mesure de faire une excellente présentation qui impressionnera votre public !