La structure du business plan

Tout créateur ou repreneur d’entreprise doit absolument disposer d’un business plan. Ce document est extrêmement important, car il comporte tous les points essentiels du projet. C’est pourquoi il est recommandé de l’établir avec beaucoup de sérieux. Vous devez prendre votre temps pour bien structurer votre business plan afin que votre projet de création ou de reprise d’entreprise aboutisse. Lorsque vous le réaliserez, prévoyez une introduction à partir de laquelle vous présenterez rapidement votre projet. Ensuite, élaborez le sommaire de votre business plan qui pourrait s’articuler autour de trois parties.

 

Structure de la première partie

 

En découvrant cette partie, on doit être situé sur la nature de votre projet, votre marché et votre stratégie. Présentez votre projet et votre offre en indiquant clairement le ou les produits ou services que vous comptez proposer. On doit connaitre, entre autres, les fonctionnalités et avantages de votre produit, son prix et le marché que vous visez.

 

Une analyse du marché sur lequel vous désirez vous positionner doit être faite. Cela implique une étude profonde de l’offre et la demande et une analyse de la concurrence.

 

Aussi, la stratégie que vous mettrez en place pour lancer votre projet doit être présentée. Il sera notamment question de mettre en avant votre stratégie commerciale et marketing et de dévoiler vos sources d’approvisionnements.

 

Structure de la deuxième partie

 

À ce niveau, tout doit vous concerner en tant que porteur du projet. Votre présentation est donc attendue. Le lecteur doit notamment connaitre votre expérience, votre carrière et vos compétences. Il est aussi important que des explications soient données sur ce qui vous motive à lancer votre projet. Vous pouvez en profiter pour présenter la forme juridique de l’entreprise et de la composition de son capital.

 

Structure de la troisième partie

 

Penchez-vous à présent sur vos prévisions financières. Votre prévisionnel doit contenir au moins un compte de résultat prévisionnel, un bilan prévisionnel,un budget prévisionnel de trésorerie mensuel, un tableau de financement, un tableau des investissements, le calcul du besoin en fonds de roulement,et le calcul du seuil de rentabilité.