Quel est l’équivalent de l’extrait Kbis pour le micro-entrepreneur ?

Pour mettre une entreprise en place, il faut une autorisation de l’administration du pays. Dans le cas d’une auto-entreprise, il s’agit d’un extrait kbis ou de son équivalent.

Équivalent de l’extrait Kbis pour le micro-entrepreneur

L’extrait de kbis est un document l’égal, obligatoire justifiant de l’identité d’une entreprise. Il prouve l’immatriculation officielle d’une structure commerciale ou une d’une société inscrite au Registre du Commerce et des sociétés.

L’équivalent du kbis est le D1. L’extrait D1 est délivré par la chambre des Métiers et de l’Artisanat aux auto-entrepreneurs artisans pour justifier des activités de l’entreprise. Le D1 est l’équivalent du kbis pour les entreprises artisanales.

Comment obtenir l’extrait K pour son auto entreprise ?

Beaucoup de personnes le confondent, mais l’extrait K n’est pas un extrait KBIS. La micro entreprise ou l’auto entreprise ont les mêmes statuts juridiques. Le KBIS est réservé aux activités commerciales tandis que l’extrait K est quant à lui destiné aux activités artisanales. Pour demander son extrait K, il faut dans un premier temps demander l’immatriculation au RCS de son auto entreprise. Quelques semaines après votre inscription, vous recevrez votre numéro SIREN, le SIRET ainsi qu’un numéro de TVA Intracommunautaire sans oublier le KBIS d’auto entrepreneur. Une fois que vous serez inscrit et si vous exercez une activité artisanale, vous pourrez effectuer une demande d’extrait K pour votre auto entreprise auprès de votre RCS. Dans tous les cas, il est possible de se faire aider pour toutes les démarches administratives à réaliser pour créer son autoentreprise.

S’inscrire sur le site de l’URSSAF

Une fois cette étape réalisée, vous devrez vous rendre sur le site de l’URSSAF dédiée aux micro entrepreuneurs. L’inscription est obligatoire pour déclarer ses charges comme la TVA et les diverses taxes que vous auriez pu payer (ou faire payer à vos clients). Il faut quelques semaines avant que tous les processus se fassent correctement, notamment avec le site de l’URSSAF qui prend des fois trois semaines pour vous reconnaître.