Comment emprunter pour créer une entreprise

Le prêt bancaire est une solution idéale pour financer la création d’une entreprise. C’est un projet qui exige néanmoins que le ou les porteur(s) du projet respecte (nt) les conditions inhérentes. Si vous portez un projet cohérent, il y a de grandes chances que vous receviez un financement bancaire considérable si vous saviez bien vous y prendre.

Constituer un dossier pour présenter le projet de création d’entreprise

Pour obtenir un accord de prêt bancaire, il est nécessaire que vous présentiez aux organismes bancaires un projet de création d’entreprise dûment établi.

Présenter votre business plan

Vous savez sans doute l’utilité d’un business plan de manière générale. Afin de contracter un prêt, votre business plan doit être présenté à l’établissement. Ici, il a pour objectif de convaincre ladite banque de vous apporter son appui financier. Il constitue une synthèse de votre projet de création d’entreprise et décrit la stratégie à mettre en place pour un ROI (Return On Investment) effectif.

Établir un plan de financement

Avant d’engager une demande d’emprunt bancaire, votre entreprise doit être suffisamment avancée pour présenter un plan de financement. Ce dernier doit être joint à votre business plan. Il s’avère décisif pour l’acceptation de votre demande. Il a en effet, pour objectif de prouver la fiabilité financière du projet. De ce fait, votre plan de financement doit mettre en évidence vos besoins au démarrage comparés à vos ressources propres. Comme besoins, il peut y avoir :

  • les immobilisations incorporelles
  • les frais d’établissement
  • les immobilisations financières
  • la trésorerie de démarrage
  • les fonds de roulement.

Par ailleurs, les capitaux propres et les capitaux empruntés sont les ressources dont vous pourriez disposer.

Les modalités d’obtention d’un prêt bancaire

L’accord de prêt n’est pas systématique. Il est conditionné par certaines modalités.

La fiabilité financière de votre projet

Cette condition voudrait que votre projet soit assez réaliste pour que l’organisme bancaire soit convaincu par votre business plan. À cet effet, vous devez solliciter le prêt d’un montant qui soit proportionnel à la réalisation dudit projet. Sous-estimer le montant pourrait être à votre défaveur : la banque risque d’estimer que cette somme ne pourra réaliser le projet et rejeter votre demande.

L’équilibre entre vos capitaux et les fonds à emprunter

Un organisme bancaire préférera que les risques soient partagés. Un équilibre entre vos capitaux et les fonds à emprunter est indispensable à cet effet.

Présentation des garanties

Les banques imposent au créateur d’entreprise de présenter des garanties. Lesquelles garanties permettent de couvrir les risques de pertes. Il est d’ailleurs possible qu’un établissement vous demande une caution personnelle basée sur la déclaration patrimoniale en fonction de la somme empruntée. Lorsque toutes ces conditions sont remplies, il est évident que votre demande de prêt soit accordée. Tout se base sur la cohérence de votre projet.

Que faire en cas de refus ?

Le refus de votre demande de financement ne doit pas être considéré comme un point négatif. En règle générale, tout refus doit être motivé et argumenté. Si vous rencontrez une telle situation, vous devez vous rapprocher d’un organisme d’accompagnement afin de valider vos hypothèses financières et évaluer la viabilité du projet. Il est par ailleurs possible de solliciter la médiation du crédit qui a pour mission de faciliter l’accès à l’emprunt des entreprises pour vous soutenir.

Un emprunt bancaire est une option très efficace pour la réalisation votre projet de création d’entreprise. Vous devez alors veiller à prendre toutes les précautions afin de recevoir un accord à point nommé.