Vers quel organisme se tourner pour la création d’une micro-entreprise ?

Créer une micro-entreprise constitue un projet rentable, car c'est un bon moyen pour avoir un emploi tout en étant son propre chef. Mais il faut avouer que donner vie à un tel projet est assez complexe. C'est pourquoi il faut se tourner vers certains organismes précis pour faciliter les démarches.

La Chambre des métiers et de l'artisanat

Les organismes vers lesquels vous devez vous tourner pour la création d'une micro-entreprise dépendent du secteur d'activité dans lequel vous comptez exercer votre activité. Ainsi, si vous désirez exercer dans le domaine de l'artisanat, la chambre des métiers et de l'artisanat est l'organisme vers lequel vous devez vous tourner.

Elle organise régulièrement des réunions gratuites afin de vous permettre d'en savoir davantage sur le statut de micro-entrepreneur. Il y a également des stages payants qui sont organisés afin de vous permettre de mieux définir votre projet afin d'évaluer sa rentabilité.

Les chambres d'industrie et du commerce

Si l'industrie ou le commerce sont les secteurs dans lesquels votre future micro-entreprise va proposer ses services, alors les chambres de l'industrie et du commerce sont les organismes adaptés pour vous aider. Elles proposent aussi des réunions d'information sur le régime de micro-entrepreneur ainsi que des formations. En plus de cela, vous pouvez bénéficier d'un accompagnement individuel pour la réalisation de votre projet en discutant avec les spécialistes qui organisent les différentes formations et réunions.

Le Greffe du Tribunal du Commerce

Pour que la création de votre micro-entreprise soit effective, il faut que l'inscription de cette dernière au RCS soit validée. C'est le Greffe du Tribunal du Commerce qui est chargé d'effectuer cette validation. C'est pourquoi elle figure parmi les organismes vers lesquelles vous devez vous tourner pour la création de votre micro-entreprise.

Mais retenez qu'avant tout, vous devez fournir certaines informations à l'INSEE et cette dernière devra vous remettre en retour le numéro SIREN qui est celui de l'entreprise. C'est grâce à ce numéro que les données liées à votre micro-entreprise seront disponibles auprès du RCS.

Le Greffe du Tribunal du Commerce pourra alors ainsi bien jouer son rôle. Par ailleurs, il faut noter que cette juridiction est également compétente pour délivrer le Kbis aux entreprises.