Un visa professionnel, comment ca marche ?

Vous êtes étranger et désirez effectuer un voyage professionnel sur la France ? Que ce soit pour une longue ou une courte durée, il existe des conditions à remplir pour s'y rendre. Découvrez dans ce mini-guide, le condensé des obligations à remplir et de la procédure à suivre.

Le visa professionnel : qu'est-ce que c'est ?

Le visa professionnel est une autorisation accordée par l'administration d'un pays à une tierce personne. Cette autorisation est subordonnée à la présentation d'un motif professionnel justifié.

Généralement, il prend en compte les stages professionnels, les voyages d'affaires, les opportunités de formation et toute autre activité rémunérée sur une courte durée. En effet, le visa professionnel vous donne un séjour de 90 jours sur le territoire. Passé ce délai, vous devez impérativement quitter le pays

Quelles sont les conditions à remplir ?

L'obtention d'une autorisation professionnelle est soumise à une procédure légale. Toute personne désirant l'obtenir doit fournir des pièces qui renseignent non seulement sur son statut socio-professionnel mais, aussi sur l'objet du voyage.

Parmi ces documents, on peut citer :

  • la lettre de convocation ou d'invitation de la part de votre correspondant dans le pays de destination ;
  • un gage de prise en charge des dépenses liées au séjour par l'hôte ;
  • une assurance qui prend en compte les dépenses médicales et hospitalières ainsi que l'aide sociale pour les soins que vous recevrez en cas en de maladie.

Il faut noter que le montant de cette aide est de 30 000 € minimum. Dès lors que ces conditions sont remplies, vous pouvez passer à la demande de votre visa.

Quelle démarche adoptée pour obtenir le visa ?

La procédure de soumission et d'obtention d'un visa consiste à compléter le formulaire de demande de visa en ligne. Ensuite, il vous faut prendre un rendez-vous auprès des autorités consulaires de votre pays pour déposer son visa. Cette démarche doit être entamée dans un délai maximum de 3 mois avant la date prévue pour votre départ.

Notez bien que pour vous devez disposer d'un passeport ayant une validité minimum de 3 mois après la date d'expiation de votre visa professionnel. De même, la date d'établissement de votre passeport ne doit pas dépasser 10 ans.

Voilà le nécessaire à savoir sur le fonctionnement du visa professionnel. Néanmoins, cette procédure peut parfois se terminer par un refus. Dans ce cas, il vous suffira de former un recours gracieux auprès des autorités consulaires pour leur demander de revoir leur décision