Pouvons nous vapoter dans un open space

Alternative efficace au tabac, la cigarette électronique est très prisée par de nombreux fumeurs. Selon certaines enquêtes, la France compte à elle seule près de 4 millions de vapoteurs. Bien que peu toxique, la cigarette électronique est prohibée dans de nombreux lieux publics. Cette restriction s’applique-t-elle aussi dans les open spaces ? Découvrez la réponse ici.

Une interdiction légale

Si vous avez l’habitude de vapoter au bureau, sachez que cela est interdit par la loi. En effet, cette disposition est régie par le décret du 27 avril 2017. Le règlement précise notamment que le vapotage est prohibé dans les espaces de travail fermés et à usage collectif. Il faut dire que cette décision est surtout motivée par un souci de préserver la sécurité sanitaire des employés. Même si les e-cigarettes semblent moins toxiques que leurs homologues traditionnels, le risque de nuisance n’est pas entièrement écarté.

Quelles conséquences en cas d’infraction à la loi ?

Comme pour toute disposition légale, le non-respect du décret du 27 Avril 2017 entraîne des sanctions. Celles-ci s’appliquent non seulement au contrevenant mais aussi à son employeur. Ainsi, le salarié qui vapote dans un open space est passible d’une contravention de seconde classe. Il devra alors payer une amende de 35 euros qui sera majorée à 150 euros en cas de retard d’acquittement.

Bien que n’étant pas personnellement fautif, l’employeur quant à lui, est pénalisé plus durement. Il devra verser une amende de 68 euros réévaluée à 450 euros en cas de retard de paiement. Si cette disposition semble injuste, elle n’est toutefois pas dénuée de sens. En effet, l’employeur est responsable de la santé de l’ensemble de ses salariés. Si l’un d’eux tombe malade suite au vapotage d’un collègue, la faute est également imputée au patron de l’entreprise.

Des dérogations à l’interdiction de vapotage en open space

Si l’envie de savourer votre vape au bureau est vraiment trop intense, sachez qu’il existe certaines exceptions à la règle. Déjà, il est possible de vaper en allant prendre l’air hors des locaux de l’entreprise. Sans conséquences, cette méthode vous permet de faire une véritable coupure avec votre lieu de travail durant quelques minutes.

Si vous ne souhaitez pas vapoter à l’extérieur, quelques options vous permettront d’utiliser votre e-cig en entreprise. Avec l’autorisation de votre employeur, vous pouvez vous isoler sur les terrasses et parkings ouverts de la boîte. Si vous disposez d’un bureau individuel, vous êtes également libre d’y vapoter à votre aise. En revanche, cela ne sera pas possible si vous recevez régulièrement des clients.