Offrir une croisière a ses salariés, quel cout ?

Après de longues périodes passées dans les tracasseries du boulot avec le stress et l’anxiété que cela engendre, il est bon de se relaxer en profitant des merveilles de la vie. Si vous décidez d’offrir cette chance à vos salariés au travers d’une belle croisade, vous devez prévoir un budget. Cet article vous aide à savoir combien cela peut coûter.

Le coût des dépenses qui vous reviennent

Lorsque vous voulez offrir une croisière à vos salariés, vous devez savoir qu’il y a certaines dépenses que vous devez prendre en charge et d’autres qui reviennent à la charge du salarié. Les dépenses qui vous reviennent et qui sont les plus importantes incluent le voyage, la restauration, l’hébergement, le divertissement, les excursions et autres. Le prix de la croisière dépend tout d’abord du type de voyage que vous voulez faire et du nombre de salariés concernés. Il existe en général deux types de croisières, les croisières courtes et celles longues. Une croisière courte ne dure que trois ou sept jours alors qu’une croisière longue peut aller jusqu’à douze jours.

Pour un voyage court, vous devez prévoir au moins 500 euros pour le voyage alors que pour un long voyage, il faut au moins 1 000 euros. Quant aux autres facteurs, les prix sont déterminés en fonction du menu, de la qualité des cabines, sans oublier le nombre des salariés. Par ailleurs, d’autres facteurs permettent d’augmenter le coût de la croisière. Il s’agit par exemple de la taxe portuaire, des frais des séances de massage ou de sport, etc. En ce qui concerne l’hébergement, la restauration et le divertissement, vous devez prévoir entre 25 et 50 euros par jour pour chaque personne. De préférence, obtenez un devis pour la croisière pour avoir une idée nette.

Le coût des dépenses qui reviennent aux salariés

Lorsqu’une croisière est offerte aux salariés, ces derniers doivent également se préparer financièrement. Ainsi, il y a certains frais qui ne sont pas inclus dans le prix de la croisière et qui doivent être assurés par les salariés. Il s’agit par exemple des pourboires qui s’élèvent à dix euros au moins par jour, des frais de la connexion internet, des soins, des casinos, du spa et bien d’autres qui vous feront dépenser en moyenne 30 euros par jour. Les salariés doivent donc se préparer en conséquence.