Comment réaliser une expertise suite a un incendie ?

À la suite d’un incendie couvert par l’assureur, il est important de déclarer le sinistre. Conjointement à cette démarche, il y a également le rapport d’expert incendie qui doit être réalisé. Sans cela, il vous sera difficile d’être indemnisé convenablement. Découvrez comment se déroule une expertise suite à un incendie garanti.

Ce qu’il faut faire suite à un incendie

Suite à un incendie au sein de votre domicile, vous devez impérativement prévenir votre compagnie d’assurances dans les cinq jours qui suivent la réalisation dudit risque. Vous serez guidé par votre conseiller en ce qui concerne les différents éléments à transmettre afin d’ouvrir le dossier. Souvent, vous allez fournir des renseignements comme :

  • vos coordonnées personnelles;
  • votre numéro de client;
  • la date de survenance du sinistre incendie;
  • la source de l’incendie;
  • la première estimation.

Ensuite, votre assureur va mandater un expert qui va alors prendre contact avec vous.

Ce qu’il faut faire avant la visite de l’expert

Avant l’arrivée de l’expert, vous devez faire un état des pertes et dommages. Il s’agit d’un document sur lequel vous allez mentionner les dommages causés, au niveau mobilier qu’immobilier. Aussi, il faut faire une estimation de coût. N’oubliez pas de joindre à ce document les différents justificatifs dont vous disposez.

Ce document permettra à l’expert à son arrivée, de voir avec vous les dégâts, de déterminer leur valeur ou le coût estimé. Il ne se privera pas de mentionner le pourcentage de détérioration. De même, ça lui permettra de déterminer l’indemnité que vous allez recevoir immédiatement sans oublier celle que vous allez prendre en différé en fonction de votre contrat. Il y a plusieurs modèles d’état de pertes sur internet que vous pouvez trouver comme source d’inspiration.

Le déroulement de l’expertise incendie

Après avoir pris contact avec votre assureur suite à l’incendie, l’expert mandaté conviendra un rendez-vous avec vous. Une fois sur les lieux, il procédera à la vérification de vos déclarations pour voir si elles concordent avec le contrat souscrit. Ensuite, vous allez remettre votre état de dommages et il va vérifier le risque et procéder à une évaluation des dégâts ainsi qu’une estimation. Il a notamment pour rôle de donner un avis technique.

Ainsi, vous pouvez être en train de lui demander des conseils. Il va aussi déterminer les sources de l’incendie et voir si une personne est impliquée. Après son inspection achevée sur le lieu du sinistre incendie, il transmet son rapport à l’assureur mandataire. Il revient à votre compagnie de décider comment prendre en charge le sinistre en discussion avec les éventuels autres assureurs concernés.

Pourquoi réaliser une contre-expertise incendie ?

Le dédommagement proposé par l’assurance en cas d’incendie ne correspond pas forcément à l’ampleur de dégâts. C’est pourquoi, vous pouvez faire faire une contre expertise incendie par un professionnel habilité. Pour vous renseigner davantage sur les raisons de faire appel à un contre-expert, lisez ce qui suit.

Pour obtenir un meilleur traitement auprès de son assureur

En engageant un contre-expert incendie, vous pouvez espérer un traitement avantageux auprès de votre assureur. Cette expertise vise en effet à traiter soigneusement votre dossier en prenant en compte les détails mentionnés dans votre contrat et les dégâts matériels occasionnés par l’incendie.

Pour bénéficier d’une indemnisation complète

En cas d’incendie, l’assureur indemnise souvent la victime par un montant dérisoire et ne pouvant pas dédommager l’intégralité des dégâts. Pour éviter cela, vous pouvez engager un contre-expert pouvant rédiger un nouveau rapport. Ce document évalue à juste titre les dommages pour calculer leur véritable valeur en tenant en compte votre intérêt. Toutefois, pour aider l’expert à estimer convenablement votre demande, vous devez :

  • Bien conserver les objets dégradés par l’incendie ;
  • Notifier la compagnie d’assurances de la contre-expertise incendie en cours ;
  • La contre-expertise doit se dérouler après une première expertise réalisée par l’assurance.

Comment choisir un contre-expert incendie ?

Ainsi, demander une contre-expertise incendie à un professionnel est crucial pour votre indemnisation. C’est pourquoi il est recommandé de solliciter uniquement des experts fiables. Dans ce cas, tournez-vous uniquement auprès des entreprises ayant de l’expérience dans ce domaine. Pour vous assurer de cet aspect, prenez soin de vérifier ses années d’expertises. Seule une compétence tangible dans ce domaine permet au contre-expert de défendre au mieux votre intérêt à travers un résultat d’expertise conforme à la norme.

À titre informatif, le coût de l’indépendance de l’expert est compris entre 800 euros à 20 000 euros. Néanmoins, rappelez-vous qu’il est toujours important de bien relire votre contrat d’assurance et de demander conseil auprès des professionnels à propos de ses clauses spécifiques.