Entreprise individuelle : quels sont les avantages et les inconvénients ?

De plus en plus de jeunes optent aujourd’hui pour le statut d’entreprise individuelle ou EI. Cette configuration juridique permet de fusionner l’entrepreneur et l’entreprise pour former une entité unique. C’est une option intéressante, mais qui comporte aussi ses risques. Quels sont donc les avantages et les inconvénients de l’entreprise individuelle ?

Les avantages d’une entreprise individuelle ou EI

D’un point de vue juridique, il n’y a pas de différence entre l’entreprise individuelle et l’entrepreneur. En effet, l’EI n’est pas considérée comme une société. Compte tenu du fait qu’elle ne possède pas de patrimoine propre, elle bénéficie du patrimoine de l’entrepreneur.

Généralement, les personnes qui souhaitent gérer les affaires sans avoir à rendre des comptes préfèrent cette alternative juridique. Elle offre en effet l’avantage de ne pas être trop pesante en termes de procédure et de permettre ainsi à l’entrepreneur de gagner du temps.

Par ailleurs, cette option réduit les complications notables en ce qui concerne la fiscalité. Les revenus sont directement notifiés dans la déclaration des revenus. Il n’est donc plus nécessaire de publier les comptes de l’entreprise ou de se payer les services d’un comptable pour l’aspect financier. Étant seul dans son entreprise, l’entrepreneur bénéficie de la liberté et d’une autonomie totale. Enfin, contrairement aux autres types d’entreprises la constitution d’un capital de départ n’est pas nécessaire.

Les inconvénients de l’entreprise individuelle

Bien qu’elle ait de nombreux avantages, l’entreprise individuelle demeure une option avec quelques risques. En effet, cette configuration juridique expose l’entrepreneur à la responsabilité sur les dettes puisqu’il n’y a plus de distinction entre lui et son entreprise. Ainsi, ses biens personnels peuvent être saisis en cas de dette. Cela représente donc un véritable risque en cas de dépôt de bilan. Cependant, en ce qui concerne ce cas précis, l’entrepreneur peut faire une déclaration d’insaisissabilité sur ces biens personnels pour les protéger. C’est une procédure qui coute cher et qui doit être à la charge de l’entrepreneur.

Par ailleurs avec l’EI, les revenus sont soumis aux plus hauts barèmes d’imposition s’ils sont très élevés. L’entrepreneur doit donc faire face tout seul à toutes les dérives puisqu’il n’a pas d’associé. Il est donc obligé d’engager son patrimoine propre pour financer son activité.

Il est conseillé de peser attentivement le pour et le contre avant d’opter pour une EI si vous souhaitez vous lancer dans les affaires.