Crédit immobilier pour un entrepôts professionnels

Il existe plusieurs solutions que vous pouvez suivre pour financer un entrepôt professionnel pour votre entreprise. Même si l'achat au comptant est l'option la plus pratique, il vous est aussi possible de contracter un crédit immobilier. Cependant, cela ne peut se faire sans le respect de certaines contraintes indispensables. À cet effet, voici tout ce qu'il faut savoir sur ce prêt immobilier pour un entrepôt professionnel !

Qui ont droit à ce prêt ?

Les entreprises qui bénéficient le plus de ce type de prêt sont les Petites et Moyennes Entreprises (PME), les Petites et Moyennes Industries (PMI) et les Très Petites Entreprises (TPE). Parfois, les associations y ont également accès. Cependant, même si ces différents types de structures peuvent souscrire un crédit immobilier pour un entrepôt professionnel, il convient de souligner qu'elles doivent respecter certaines conditions nécessaires.

Les conditions pour l'obtention d'un crédit immobilier pour un entrepôt professionnel

Les conditions à mettre en vigueur pour l'obtention de ce prêt s'étendent sur plusieurs domaines.

  • La période du prêt

Les prêts professionnels sont généralement accordés sur des durées allant de 8 à 15 ans. C’est une durée qui dépend du bien financé, mais aussi de son amortissement et de sa valeur résiduelle. Du côté des particuliers, la durée moyenne d’un prêt immobilier oscille entre 20 ans et 30 ans. Si vous ne respectez pas alors ces périodes lors de la constitution de vos dossiers, vous n'aurez pas l'opportunité d'obtenir le prêt.

  • L'apport

Pour les sociétés qui contractent des prêts immobiliers, l’obtention est facilitée à condition qu’elles aient un excellent bilan. Quant aux entreprises en difficultés, elles ont l'obligation d'effectuer un apport afin de vite valider leur dossier. Un apport de 25 % minimum est demandé, mais il n'y a pas de règle fixe dans ce domaine. Outre l'apport, la banque peut financer et louer le bien à l’entreprise, celle-ci bénéficiant en fin de crédit d’une option d’achat du bien déterminé d’avance par contrat, c'est le crédit-bail immobilier.

  • Les taux du prêt

Dans le cadre d’un prêt professionnel, le remboursement repose sur les revenus de l’entreprise qui doivent être importants et pérennes. Ils doivent permettre à la société de faire face à ses échéances, permettre au gérant de se dégager un salaire et laisser une marge pour le développement de l’activité. C'est la raison pour laquelle la durée des prêts professionnels ne dépasse que très rarement les 15 ans. Ainsi, plus cette durée est courte, plus le taux est bas. Tout cela dépend aussi du risque encouru par la banque. C'est l'une des raisons pour laquelle le taux appliqué dans les prêts immobiliers professionnels est plus élevé que celui des prêts classiques.

  • Les Garanties lors du prêt

Les professionnels emprunteurs doivent convaincre la banque de la viabilité du projet et de leur capacité de remboursement. Les garanties choisies seront adaptées à l’activité en question. Elles peuvent prendre la forme de placement ou de blocage des comptes courants d’associés. À cela s'ajouter la caution et l’hypothèque qui peuvent être demandées aux professionnels dans le cadre d’une demande de prêt immobilier.